Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Mar 7 Juin 2011 - 12:27
Dernières arrivées au catalogue

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Liens Importants
Davide's crown cap Forum
--------------------------------------
Das Kronkorkenforum
--------------------------------------
Foro Tapon Corona
--------------------------------------
Форум коллекционеров кронен-пробок
--------------------------------------
Crowncap Collectors Society International
--------------------------------------
Crowncaps.info
--------------------------------------
The Bottle Caps Index
--------------------------------------
Catalogue de capsules de bières Belges
-------------------------------
Picture caps / wim Spijker
--------------------------------------
Motiv Datenbank
--------------------------------------
Caps Navigator Community

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Baufayt
 
jules
 
jogg60
 
Ni-Ju-Caps
 
jipé12
 
assedic
 

Statistiques
Nous avons 297 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Andrew Dusties

Nos membres ont posté un total de 58768 messages dans 7264 sujets

couzan brault

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

couzan brault

Message  jules le Sam 7 Mar 2015 - 22:41

eau mineral de cauzan rhone alpes



jules
avatar
jules
Grand Maitre Décapsuleur
Grand Maitre Décapsuleur

Nombre de messages : 6695
Localisation : belgique
Date d'inscription : 22/09/2008

http://capsulesdebieresamoi.webnode.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: couzan brault

Message  Ni-Ju-Caps le Mar 10 Mar 2015 - 10:07

Cette eau n'est pas très nouvelle, Jules...


EAUX MINERALES OUBLIEES DE RHONE-ALPES

  

SAIL-SOUS-COUZAN (Loire)



















L'histoire des eaux minérales de Sail-sous-Couzan racontée en 1923 par L.J. GRAS dans "Histoire des eaux minérales du Forez"
Pendant des siècles et des siècles cette station fut ensevelie dans l'oubli. De sa source minérale on n'avait conservé que le nom de Sail. A deux cents pas de la source,les sires de Couzan, au Xe ou XIe siecle, avaient fondé un prieuré. C'étaient de terribles hommes, ces sires de Couzan, les premiers barons du Forez. Les seigneurs de Saint-Chamond étaient les premiers barons du Lyonnais. Les seigneurs de Saint-Priest, dont dépendait Saint-Etienne, n'étaient que les seconds barons du Forez. La baronnie de Couzan s'étendait fort loin. Elle comptait, parmi ses châtellenies ou ses prévôtés, Boën, Chalain-d'Uzore et Arthun. Ses seigneurs portaient le nom de sires, comme ceux du Beaujolais. Une sirerie était une seigneurie supérieure. Maintes fois ces terribles féodaux eurent maille à partir avec leur suzerain, le comte de Forez, qui finit par mater ses turbulents vassaux.

Ils avaient bâti leur château sur le pie qui domine Sail, et tous les touristes vont visiter aujourd'hui ces ruines imposantes, les plus beaux restes de l'architecture militaire féodale du Forez. Du sommet du donjon, le guetteur découvrait toute la plaine. L'ennemi venant de Lyon ne pouvait, en débouchant en Forez, passer inaperçu.
Une légende enseigne que le château de Couzan fut assiégé par les Sarrasins. L'histoire ne remonte pas aussi haut. Mais l'archéologie a découvert que les murs du château, au couchant, sont de l'époque carolingienne. Or, les Sarrasins ont ravagé la France à cette époque, et d'ailleurs le château que nous connaissons, comme beaucoup de châteaux féodaux, remplaça sans doute une forteresse plus ancienne un castellum romain ou tour isolée, puis un château fort de la monarchie franque, qui n'était que la villa gallo-romaine fortifiée par des remparts.
Des Barbares, certainement, passèrent par là et se comportèrent en barbares, car – et c'est l'excuse de ce long préambule – la source de Sail fut perdue pendant le haut et le bas moyen âge. Par contre, le prieuré bénédictin, fondé par les sires de Couzan et placé sous la garde du château, étendit son ressort sur plusieurs paroisses, dont le curé était nommé par le prieur. Ce prieuré vécut jusqu'à la Révolution. Ses bâtiments étaient situés entre le Chagnon et le Lignon. Il n'en existe plus que quelques salles basses dans l'habitation de M. Moreau-Bertrand, ancien hôtel Cisternes, indépendamment de la partie ancienne, en style roman, de l'église actuelle, jadis chapelle du prieuré.
C'est dans ce pays ravissant qu'Honoré d'Urfé a placé les scènes du roman de l'Astrée, roman que personne ne lit plus, mais dont tout le monde parle. Ce n'est pas l'oeuvre qui a survécu à sa réputation, c'est la réputation qui a survécu à l'oeuvre.
La vallée du Chagnon et surtout celle du Lignon sont d'un pittoresque remarquable. Divers sites devraient être classés pour empêcher notamment la destruction des futaies séculaires, que les montagnards coupent de tous côtés depuis qu'on a ouvert la route de Vaux. Parmi ces sites, celui de Saint-Martin, marqué par une statue et une petite source, est l'objet d'une vénération, saint Martin ayant le pouvoir de faire marcher les enfants et même les grandes personnes impotentes. Il existe, en Forez, de nombreux lieux à la dévotion de saint Martin, et depuis le temps qu'ils existent il faut croire que saint Martin a beaucoup opéré, car la foi est toujours grande.
La houille blanche a motivé la construction de deux usines électriques, à Vaux et à Saint-Martin, pour l'éclairage des communes et la force motrice distribuée aux fabriques. Mais le paysage n'est pas déparé par l'industrie.
Une Grotte des fées, située à 1.500 mètres en amont dans la vallée du Lignon, semble bien rappeler les souvenirs moyenâgeux des sources minérales. On y a découvert de nombreux échantillons de silex taillés, et ces témoins de l'âge de pierre en disent long sur l'antiquité des habitants de ce lieu. Près de là, au-dessous de la grotte, s'exploite aujourd'hui la source de la Baume. Le mot Baume, dans les pays de langue d'oc, signifie grotte. Les fées, la Baume, l'eau minérale, quels éléments pour un récit de folk-lore !
..................
La Société générale des eaux minérales de Couzan (source Brault), Société anonyme, a remplacé, en 1905, l'ancienne Société en commandite par actions, fondée en 1886. Son capital (900.000 francs), divisé en actions de 500 francs, représente les apports totaux des Sociétés Brault et Cie, Courbière et Cie.
..................
Après la Seconde Guerre Mondiale, la société "Brault", restée seule en lice, fut absorbée par "Badoit", elle-même mangée par "Evian".
avatar
Ni-Ju-Caps
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 9270
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 08/10/2009

http://crowncaps.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: couzan brault

Message  jogg60 le Mar 10 Mar 2015 - 12:06

Intéressant document, merci,
et jolie capsule qui plus est...
avatar
jogg60
Docteur es capsule
Docteur es capsule

Nombre de messages : 1019
Localisation : oise
Date d'inscription : 10/01/2012

http://dancaps60.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum