Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités

jackbe93

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 65 le Mar 7 Juin 2011 - 12:27
Dernières arrivées au catalogue

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Liens Importants
Davide's crown cap Forum
--------------------------------------
Das Kronkorkenforum
--------------------------------------
Foro Tapon Corona
--------------------------------------
Форум коллекционеров кронен-пробок
--------------------------------------
Crowncap Collectors Society International
--------------------------------------
Crowncaps.info
--------------------------------------
The Bottle Caps Index
--------------------------------------
Catalogue de capsules de bières Belges
-------------------------------
Picture caps / wim Spijker
--------------------------------------
Motiv Datenbank
--------------------------------------
Caps Navigator Community

Les posteurs les plus actifs de la semaine
jules
 
Ni-Ju-Caps
 
mickael
 
Baufayt
 
jogg60
 
phiphi37
 
JPB71
 
jipé12
 
assedic
 

Statistiques
Nous avons 297 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Andrew Dusties

Nos membres ont posté un total de 58779 messages dans 7264 sujets

Bière : La MANDRIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bière : La MANDRIN

Message  Alain D le Dim 4 Déc 2011 - 16:36

La MANDRIN
Brasserie Artisanale du Dauphiné – Saint Martin d' Hères (Isère)



Les spécialités de la Brasserie Artisanale du Dauphiné sous le nom de Bières Mandrin : aux noix (la plus ancienne), à la réglisse, au sapin, au chanvre, blonde au miel de châtaignier, aux 7 plantes du massif de Chartreuse, bio….

"La bière Mandrin tient son nom de Louis Mandrin, célèbre contrebandier du XVII° s. natif de Saint Etienne de Saint Geoirs, en pleine zone de culture de la noix." Voici un aperçu de son histoire :

"Fils de François-Antoine Mandrin, négociant marchand de Saint-Etienne-de-Geoirs dans le Dauphiné, et aîné de neuf enfants, Louis Mandrin dit, selon certains, « belle humeur », devient chef de famille à 17 ans, à la mort de son père. Il est issu d'une famille établie autrefois riche mais sur le déclin.
Son premier contact avec la Ferme générale (si on excepte les relations fiscales ordinaires et obligatoires) est en 1748, un contrat pour ravitailler avec « 100 mulets moins 3 » l'armée de France en Italie. Or, il en perd la plus grande partie dans la traversée des Alpes et à son retour à Saint-Etienne-de-Geoirs, il ne lui reste que 17 bêtes dans un état déplorable, la Ferme générale refuse de le payer.
Suite à ses problèmes, Mandrin change de comportement les années suivantes…" Suite à une rixe mortelle, ..."Mandrin est en fuite, mais Brissaud (l'un de ses compagnons) est pendu sur la place du Breuil, à Grenoble. Le même jour, Pierre Mandrin, frère cadet de Louis, est également pendu pour faux-monnayage. Il déclare alors la guerre aux collecteurs de taxe de la Ferme générale.
Les fermiers généraux sont alors haïs par la population. Ils prélèvent les taxes sur les marchandises (la plus connue est la gabelle, la taxe sur le sel, mais d'autres marchandises, comme le tabac, sont lourdement taxées). Le système d'affermage de la collecte des taxes entraîne des abus considérables. Les fermiers généraux accumulent d'énormes richesses en ne reversant au Roi que le montant convenu, parfois le quart des taxes qu'ils prélèvent.
Mandrin entre alors officiellement dans une bande qui fait de la contrebande, en particulier de tabac, entre les cantons suisses, Genève, la France et les Etats de Savoie, alors souverains. Il en devient vite le chef. Se définissant lui-même comme « Capitaine Général des Contrebandiers de France », il a plusieurs centaines de personnes sous ses ordres (en majorité des savoyards), organisés comme un véritable régiment militaire. C'est en Savoie (duché faisant partie, à l'époque, du Royaume de Sardaigne) qu'il a ses dépôts d'armes et de marchandises, se pensant ainsi hors d'atteinte des Français. Son aire d'influence en France va bien au delà du Dauphiné et couvre pratiquement toutes les actuelles régions Rhône-Alpes et Auvergne, la Franche-Comté, ainsi qu'une partie de la Bourgogne…"

"La Ferme générale, exaspérée par ce « bandit » qui devient toujours plus populaire, demande le concours de l'armée du Roi pour l'arrêter. Des troupes légères et mobiles, les fusiliers de La Morlière et les chasseurs de Fischer, viennent en renfort des volontaires du Dauphiné en place. Mais il parvient encore à se réfugier en Savoie près des deux villes frontières de Pont-de-Beauvoisin. Les fermiers généraux décident alors de pénétrer illégalement dans le territoire du Duché en déguisant 500 hommes en paysans. Ils arrêtent Mandrin au château de Rochefort-en-Novalaise, grâce à la trahison de deux des siens. Lorsque le Roi Charles-Emmanuel II de Sardaigne apprend cette intrusion sur son territoire, il exige la restitution du prisonnier à Louis XV, qui s'exécute. Mais les fermiers généraux, pressés d'en finir avec Mandrin, accélèrent son procès et son exécution. Il est jugé le 24 mai 1755, puis roué vif à Valence le 26 mai, devant 6 000 curieux…"

"L'homme est mort, mais c'est alors le début de la légende du bandit justicier qui a lutté contre l'iniquité des taxes de l'Ancien Régime. Elle est portée dans tout le pays par une chanson, la Complainte de Mandrin, dont on ne connaît pas les auteurs.
Son nom même, « Mandrin », est devenu à l'époque un nom commun. L'expression « les Mandrins » désigna d'abord la bande de Mandrin elle-même, puis toutes les bandes contrebandières de la région (sa proximité avec le mot « malandrin » aidant). Son portrait gravé et son aventure ont été colportés par toute la France, et au-delà.
Très populaire de son vivant puis à l'époque de la Commune de Paris, Mandrin demeure, aujourd'hui encore, très célèbre en Dauphiné et en Savoie, et dans une moindre mesure dans le reste de la France."

Sources : Wikipédia – Archives départementales du Puy de Dôme – Site de la brasserie du Dauphiné
avatar
Alain D
Super Décapsuleur
Super Décapsuleur

Nombre de messages : 664
Localisation : Montereau (Seine et Marne)
Date d'inscription : 01/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

genial, comme toujours

Message  ludmiljazz le Dim 4 Déc 2011 - 17:25

J'ai eu la chance de les visiter en fin de siecle dernier, ils venaient juste de faire la Noel de sapin (la capsule pour une 750 etait generique de vin rouge, avec un verre mais pour un blanc). a ma joie on a deguste du tout, le mec sur la photo etait tres sympa, comme tous les brasseurs d'ailleurs, je ne me rappelle plus laquelle des 2 photos ici est dans mon livre "Le language de la biere"
n'hesitez pas si vous etes dans le coin de remplir votre coffre
sante
Ludmil[img][/img][img][/img]
avatar
ludmiljazz
Super Décapsuleur
Super Décapsuleur

Nombre de messages : 592
Localisation : Sofia, Bulgarie
Date d'inscription : 02/11/2010

http://ludmiljazz.wordpress.com/author/ludmiljazz/ http://www.fa

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum